Comment savoir si vous êtes surendetté et quelles solutions envisager ?

8 mai 2015

Pour connaître son taux d’endettement, le calcul est simple. Il suffit d’additionner ses revenus et d’en soustraire ses dettes et ses charges, le montant de ces dernières ne devant pas dépasser 33 %. Le taux d’endettement maximum à partir duquel un organisme de crédit peu considérer que le prêteur sera dans l’incapacité de rembourser, est de 33 %. Aucun organisme de crédit « respectable » ne vous prêtera de l’argent si ce taux risque d’être atteint ou dépassé pour un consommateur aux revenus moyens.
Mais pourtant, certains consommateurs arrivent largement à se surendetter, car la plupart ne déclare pas toutes leurs charges et crédits en cours au moment de la souscription d’un nouveau prêt.

Toutefois, si vous pensez avoir dépassé votre taux de surendettement ou votre incapacité de remboursement, il faut envisager un rachat de crédits avant que la situation ne se dégrade.

Le rachat de crédit pourra regrouper les prêts personnels et de consommation, mais si le consommateur le souhaite, également les crédits immobiliers. C’est la solution idéale pour prévenir un surendettement, mais ce n’est pas le seul moyen. Vous avez la possibilité ou du moins d’essayer, de négocier avec l’organisme prêteur le taux de vos prêts, ainsi que les échéances, pour alléger vos remboursements.

Pourquoi le rachat de crédits est la solution idéale

Certes le rachat de crédits permet de diminuer le montant des remboursements mensuels, mais son plus gros avantage c’est de n’avoir qu’un seul interlocuteur donc un seul organisme de crédit. Il permet également de repartir sur une base commune et d’avoir un seul taux d’intérêt, car la plupart des endettés ont plusieurs organismes de crédits avec des taux d’intérêt très variés et donc impossible pour le consommateur d’y voir clair.

Toutefois, le rachat de crédits peu s’avérer difficile et voire impossible, quand la situation financière est déjà en péril. Il faut en effet savoir que la plupart des organismes de crédits, pour ne pas dire tous, ne rachète pas les crédits si le consommateur a déjà eu des prélèvements rejetés dans les trois derniers mois.

Enfin, si votre situation n’est pas éligible au rachat de crédits, vous n’aurez pas d’autre choix que de déposer un dossier de surendettement à la Banque de France pour vous en sortir.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.