Faut-il disposer d’un apport personnel pour obtenir un crédit à la consommation

10 avril 2015

Le crédit à la consommation est aujourd’hui de plus en plus utilisé. Ce prêt permet de réaliser des projets personnels, des petits travaux, gérer les inattendus, pour l’achat de voitures ou d’équipement. Il aide également les étudiants pour leurs études supérieures.

Faire de petites courses, équiper sa maison ou pour l’électroménager, le crédit à la consommation est fait pour le ménage. Environ 30 % des ménages adoptent ce prêt à présent.

Un apport personnel, une disposition favorable pour l’emprunteur auprès des banques

En termes de crédit immobilier, l’apport personnel est le montant que l’emprunteur met à disposition de suite pour financer l’achat du bien immobilier avant même l’obtention d’un prêt bancaire, c’est-à-dire la somme non empruntée.

Cet apport est composé du « cash », en d’autres mots les liquidités personnelles et aussi l’épargne mobilisée. Avec un apport personnel considérable, le dossier de l’emprunteur est plus solide pour obtenir un prêt immobilier. C’est un élément essentiel dans le dossier de crédit à présenter auprès des banques.

Plus l’apport personnel est conséquent, plus le taux de crédit proposé par les banques sera intéressant. L’emprunteur pourra également rembourser son prêt plus rapidement.

Sans disposer d’un minimum de fonds rend difficile l’emprunt de crédit, même si l’apport n’est pas obligé dans l’achat immobilier. Les banques exigent souvent un apport qui représente 10 % de la somme totale de l’opération. Cela servira à financer les frais de notaire ou de déménagement.

L’idéal serait un montant évalué entre 20 % à 30 %. Le débiteur a la possibilité d’évaluer son apport personnel grâce à certains prêts aidés comme le prêt épargne logement, le prêt à taux zéro plus et bien d’autres.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.