Notes de Provence
Immobilier, investissement et vie locale en Provence

Comment réagir face aux urgences qui peuvent se déclarer à la maison ?

Votre maison a pour fonction principale de vous mettre à l’abri. Pour lui permettre de remplir cette mission, protégez-vous en investissant dans une bonne assurance et en réagissant promptement face aux dégâts.

Les différents types d’urgence dans une habitation

Les urgences qui peuvent survenir dans une maison d’habitation peuvent être classées en différentes catégories :

Défaillance des installations

Les dégâts proviennent  d’un disfonctionnement des installations. Dans 90% des cas, la vétusté de la plomberie ou les ruptures de canalisations en sont la cause principale. 

Une installation n’ayant pas respecté les normes peut également provoquer des urgences telles que des dégâts des eaux plafond, une fuite de gaz ou une surtension électrique.  

Catastrophes naturelles

Des fois, les dégâts peuvent provenir d’une catastrophe naturelle. Ces causes sont beaucoup plus imprévisibles : foudre, grêle, poids de la neige et tempête.

Il n’est pas rare que des catastrophes surviennent à cause d’une négligence. Les types d’urgence les plus concernés sont l’incendie et le dégât des eaux.

L’incendie

comment réagit en cas d'incendie dans sa cuisine ?

La moitié de tous les incendies de maison commencent dans la cuisine. Ce n’est pas une surprise car c’est là que vous cuisinez et que se trouvent de nombreux appareils. Les incendies domestiques se produisent le plus souvent pendant les heures du dîner.

Les dégâts des eaux

Très courants dans les habitations, les dégâts des eaux plafond est un sinistre qui mérite une attention particulière. C’est l'une des catastrophes les plus coûteuses que votre maison puisse subir. Il ne faut pas attendre que des dégâts soient importants avant de réagir.

Dès que des anneaux d’eau se forment sur le plafond, prenez en compte qu’une fuite de tuyaux est en train de se produire dans les zones proches des plomberies ou des installations sanitaires. Il peut également s'agit d'une fuite d'eau au niveau de la toiture. Il faut inspecter le plus vite possible pour éviter le développement de la catastrophe.

Les dégâts des eaux plafond apparaissent également après :

  • une inondation via une fuite
  • une négligence, un oubli de fermer les robinets
  • une grande crue.
Un plafond avec des taches d'humidité suite à un dégât des eaux

Outre les dommages matériels qu’ils provoquent dans une habitation, les dégâts des eaux favorisent également le développement des moisissures. Ces dernières présentent un risque pour la santé des occupants.

Quelles solutions à mettre en place ?

En premier lieu, quelle que soit la nature de l’urgence domestique, il est primordial de garder son calme et de ne pas paniquer. Ensuite, évaluer l’étendue des dégâts et appelez les secours si quelqu’un est blessé.

En cas d’incendie, pour les feux de graisse, utilisez uniquement un extincteur ou du bicarbonate de soude. Il convient de venir étouffer le feu. N'utilisez pas d'eau ! Cela aggravera votre feu en créant des éclaboussures. Éteignez la cuisinière et tous les appareils électroménagers pour éviter une explosion de gaz, un court-circuit ou d’autres dégâts matériels. Un contrat assurance incendie n’est pas obligatoire pour un locataire. Mais une souscription à un contrat d’assurance habitation est recommandée par les compagnies d’assurance avant de procéder à la signature du contrat de bail.

En cas de fuite d’eau, essayez dans l’immédiat de procéder à une recherche de fuite d’eau afin d’essayer de limiter les dégâts et couper l’arrivée d’eau.  Informez ensuite vos voisins et le syndic de copropriété si vous habitez dans une résidence collective. Prenez les dégâts en photo et informez votre assureur par un courrier recommandé avec accusé de réception. Vous devriez faire une déclaration de sinistre dégât des eaux plafond dans un délai de 5 jours ouvrés.

Toujours bien lire son contrat d'assurance habitation pour éviter les surprises

Des informations supplémentaires vous seront alors demandées par les assureurs comme votre nom, votre numéro de contrat et votre adresse en vue d’obtenir une indemnisation. Celle-ci va vous permettre de réaliser les travaux de remise en état et de réparer les dégâts causés par les fuites d’eau ou l’incendie. Pour être indemnisé rapidement, toutes les parties concernées (occupant et propriétaire) doivent dûment remplir un constat amiable. Le formulaire comporte plusieurs feuillets.

 A l’avenir, pour vous protéger de ce type de sinistre, que vous soyez locataire ou propriétaire d’un logement, demandez conseil à une compagnie d’assurance pour obtenir des contrats d’assurance  multirisque habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *