Crédit immobilier, la baisse des taux va t-elle continuer?

30 avril 2016

On a pu remarquer que depuis quelques temps une baisse des taux historique au niveau des crédits immobiliers, mais cela va t-il durer ? Quelles sont les conditions optimales permettant aux banques de maintenir des taux si bas ?

A quoi est dû cette baisse des taux ?

Il est important de savoir d’où vient cette baisse afin de comprendre les raisons qui permettront de maintenir ou non ces taux. On la doit notamment à Mario Draghi qui est le président de la Banque Centrale Européenne, et à sa fameuse opération ‘Quantitative easing‘ qui a permis le rachat de 1 000 milliards d’euros des dettes. Ainsi le taux d’obligation d’état à considérablement diminuer et les offres de crédit ont augmenté; les banques ont suivi le mouvement et sont en mesure de proposer des taux intéressant aux futurs acquéreurs.

A qui profite cette baisse ?

Cette baisse des taux de prêt immobilier ne profite pas qu’aux futurs acquéreurs d’un bien immobilier, si vous avez déjà un crédit en cours, il est possible de le renégocier afin de profiter vous aussi de ces fameux taux.

Cette baisse va t-elle continuer ?

Bon nombre de personnes pensaient que cette baisse des taux serait temporaire et pourtant elle semble faite pour durer; certains experts estiment qu’elle pourrait au moins durer jusque la rentrée scolaire 2016, durée de la ‘Quantative easing’. Alors quels sont les éléments qui pourraient faire à nouveau grimper les taux ? La raison principale est : un manque de biens immobiliers. En effet, s’il n’y a plus de nouveaux biens disponibles sur le marché, les futurs acquéreurs risquent de se tourner vers l’ancien ce qui ferait grimper à nouveau les prix en limitant l’accès à la propriété (en particulier dans les grandes agglomérations).
Un risque d’Euribord pourrait aussi être mauvais pour l’emprunteur, pratique courante chez nos voisins Européens; il s’agit d’un taux variable qui augmente ou baisse les mensualités du crédit selon les périodes de renégociations des taux, aussi le taux fixe typiquement Français pourrait disparaître, mais ce n’est pour le moment qu’une proposition faite par l’ancien directeur de la Banque de France.

Enfin pensez à vous protéger, en consultant plusieurs banques avant de prendre votre crédit car plus les taux sont bas, plus votre banque se ‘rattrapera’ sur l’assurance emprunteurs, donc négociez-la avec votre banque pour obtenir le prêt le plus intéressant possible.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.